Comportement photo-électrochimique et opto-électronique des nitrures de carbone amorphes (a-CNx) riches en azote

Sujet de thèse proposé par Alain Pailleret

 

     Comportement photo-électrochimique et opto-électronique    

    des nitrures de carbone amorphes (a-CNx) riches en azote   

 

BatiInformations générales

Laboratoire d’accueil:

LISE UMR CNRS/SU 8235,

équipe MATTERFEEL : https://www.lise.upmc.fr/theme2

Paris, France

Date de démarrage : Octobre 2019

Durée : 36 mois

Temps de travail : Temps plein

Rémunération nette : 1422 € net / mois

Directeur de thèse : Alain PAILLERET, MCF-HDR à Sorbonne Université

E-mail: alain.pailleret@sorbonne-universite.fr

 

Contexte et objectifs :

Ce projet de thèse vise à définir le comportement photo-électrochimique et opto-électronique de couches minces de nitrures de carbone amorphes riches en azote produites au LISE par pulvérisation réactive, et éventuellement traitées thermiquement. Pour cela, des techniques classiques (carac. I-V et I-t à l’obscurité ou sous éclairement, Mott-Schottky…) ou plus ambitieuses telles que l’AFM photoconducteur, l’IPCE (rendement quantique), ou encore la spectroscopie de photocourant modulée en intensité (IMPS) qui permet d’évaluer les phénomènes de perte par recombinaison de charge, seront exploitées. Les comportements ainsi définis seront ensuite corrélés avec la composition chimique (rapport C/N, autres éléments-traces (Ar, O, H) et l’hybridation des couches qui elles seront déterminées par XPS, FTIR ou des techniques nucléaires telles que l’ERDA, la NRA ou la RBS. En fonction de la vitesse de progression de l’étude et des résultats, des applications dans les domaines de la photo-électrocatalyse, voir du photovoltaïque (jonctions a-CNx/polymère conducteur électronique par exemple), seront abordées.

Profil recherché :

Le candidat devra être titulaire d’un diplôme de Master en chimie ou en physique, voire en ingénierie chimique, obtenu avec mention. Il devra également démontrer un intérêt profond et des compétences évidentes pour la caractérisation chimique, opto-électronique et électrochimique des semi-conducteurs en couches minces et des dispositifs élémentaires qui les intègrent.

Le candidat saura faire preuve de rigueur dans la réalisation, la présentation et l’interprétation d’expériences. Il sera capable de mener à bien un suivi bibliographique sur toute la durée de sa thèse et de rédiger une étude scientifique conséquente tant en français qu’en anglais.

 

Procédure de dépôt de candidature

Les candidat(e)s intéressé(e)s sont invité(e)s à transmettre le plus rapidement possible leur dossier de candidature (lettre de motivation, CV, relevés de notes de Master (1ère et 2ème année), et référents) par courrier électronique à Alain Pailleret (alain.pailleret@sorbonne-universite.fr).

date